"Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine".LOUIS JOUVET

Archives de avril 5, 2010

Dans les rôles d’une jeune fille,d’un meunier d’Adam passionné par les choux et d’un assassin mafieux

– LA GRAND’ ROUTE DE STRINDBERG-

Au théâtre du Nord-Ouest, pour le cycle « des prisons et des hommes »

Une mise en scène d’Olivier Bruaux

Emilie Crespin, Rose Raguel, Sabine Assouline, Tiphaine Charles, Marie Lussignol, et Amélie Prévot

Pièce testament autobiographique d’August Strindberg, « La grand’route » nous emmène sur le chemin d’une vie tumultueuse. A travers le prisme de la mort, le Chasseur revit les 7 grandes étapes de son existence à la recherche de son Paradis perdu. Saura-t-il éviter les pièges de cette quête de la lumière éternelle ? Guidé par ses doubles aussi différents que les temps forts de sa vie d’excès, la route s’annonce longue et « couverte de ronces »… Cap au sud !

Ecrite pendant ses années de longue maladie,Strindberg lance une invitation au voyage et offre au public un miroir imparable dans une mise en abîme subtile et poétique de sa quête de la perfection, de l’éternité et de la jouissance à travers le théâtre.


Ce diaporama nécessite JavaScript.



DANS LA PEAU DE LA CANTATRICE DENISE DUVAL

 -Dialogues avec une carmélite-

de Jean-Dominique Hamel
Mise en scène : Nathalie Hamel et Bernard Lefèbvre
Avec:
Régine Crespin : Nathalie Hamel
Denise Scharley: Annie Monange
Francis Poulenc : Bernard Lefèbvre
Mère Thérèse: Hélène Robin
Louis Rialland : Alain Michel
Denise Duval: Esther Segal/Marie Lussignol

En 1957, l’Opéra de Paris s’apprête à créer Le Dialogue des carmélites de Francis Poulenc. A l’instigation du compositeur, la troupe, composée de chanteuses et chanteurs professionnels déjà connus du public, fait une retraite au couvent des carmélites de Compiègne. Les exigences de la vie monastique vont révéler la personnalité profonde des uns et des autres…

Dans une salle de répétition à l’opéra de Paris…

Les trois cantatrices : Denise Duval, Régine Crespin et Denise Sharley attendent Francis Poulenc pour répéter leur chant.

Maître Fancis Poulenc et Denise Duval

Toutes l’équipe de chanteurs d’opéra au couvent des carmélites

Francis Poulenc et Denise Duval dans le rôle de Blanche de la Force


Photos en extérieurs

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographes: Tristan de Fontvieille et Christopher Catier

Photos noir et blanc extérieurs

Photographies: Tristan de Fontvieille

                                                       

Photographie : Christopher Catier


De février à juin 2010

... PROCHAINEMENT…
Dans le rôle de Madame de Montespan, célèbre maîtresse du Roi Louis XIV, dans les Amants magnifique de Molière, le 26 juin à Versailles pour le mois Molière.
.. ACTUELLEMENT…
Au théâtre du Nord- Ouest dans:
La grand’ Route de Strindberg, jusqu’au dimanche 20 juin à 14h30:

DOUZE DATES :
– samedi 17 avril à 20h45
– samedi 24 avril à 20h45
– jeudi 29 avril à 17h
– dimanche 2 mai à 20h45
– mercredi 5 mai à 20h45
– mercredi 12 mai à 20h45
– vendredi 14 mai à 17h
– mercredi 19 mai à 20h45
– jeudi 20 mai à 17h
– dimanche 23 mai à 20h45
– jeudi 27 mai à 17h
– dimanche 30 mai à 20h45
– jeudi 3 juin à 17h
– Lundi 7 juin à 20h45
– vendredi 11 juin à 17h
– vendredi 18 juin à 17h
– dimanche 20 juin à 14h30

http://www.billetreduc.com/34181/evt.htm

Dialogues avec une Carmélite de Jean-Dominique Hamel, du 2 avril au 30 mai:

NEUF DATES :

– vendredi 2 avril à 19h
– samedi 3 avril à 12h30
– Samedi 10 avril à 12h30
– Samedi 17 avril à 12h30
– Mercredi 21 avril à 19h
– Lundi 26 avril à 19h
– Dimanche 9 mai à 19h15
– Samedi 22 mai à 12h30
– Dimanche 30 mail à 19h

http://www.billetreduc.com/27445/evt.htm

Nous vous attendons nombreux!

A bientôt!

Théâtre du Nord-Ouest – 13 rue du Faubourg Montmartre – 75009 Paris
Métros : Grands Boulevards et Cadet
Réservations : 01 47 70 32 75



Présentation et parcours

RDV AUSSI SUR LA PAGE FACEBOOK

Originaire de Compiègne, c’est d’abord avec des chaussons de danse classique que Marie fait ses premiers pas sur scène à l’âge de 4 ans. Elle suit des cours pendant dix ans de 1990 à 2000. En parallèle, elle enfile des patins à glace pendant 5 ans et obtient un patin d’acier à l’âge de 12 ans. Déjà jeune, un parcours assez éclectique la définit et elle est prise très tôt par une fougue enthousiaste pour le spectacle.  Une vocation en devenir se dessine…Elle poursuit sa formation artistique et étudie pendant 12 ans le piano et le chant choral au Conservatoire Municipal de Compiègne. Elle y obtient à deux reprises une deuxième médaille au concours international de piano Maryse Cheilan, le 25 avril 1998 et le 23 octobre 1999. Elle chante aussi avec la chorale du conservatoire avec laquelle elle participe entre autres, au concert de la Vierge de Massenet en Compagnie de la célèbre cantatrice française Françoise Pollet au Théâtre impérial de Compiègne dans le chœur des anges. La musique a été révélatrice d’une réelle sensibilité artistique.

C‘est à Paris, pendant ses études en Master de médiation culturelle à la Sorbonne Nouvelle qu’elle découvre le cinéma et le théâtre. Elle réalise un mémoire sur la Fabrique du succès à Hollywood et elle découvre les planches au sein d’une troupe d’étudiants interlud où elle joue dans deux spectacles : le roi se meurt de Ionesco et La dispute de Marivaux. Elle s’engage également auprès de jeunes étudiants dans le projet de  l’annonce faîtes à Marie de Paul Claudel où elle obtient le premier rôle de Violaine pour une tournée durant l’été 2009. Elle entre ensuite dans un conservatoire parisien et poursuit en parallèle des expériences professionnelles au Théâtre du Nord-Ouest où elle joue entre autres dans la grand’ route de Strindberg et la poudre aux yeux de Labiche. Elle participe au Mois Molière à Versailles en 2010, dans les amants magnifiques de Molière et joue également dans diverses créations contemporaines de jeunes auteurs, où elle a  incarné entre autres Madame Royale, fille de Louis XVI, dans les enfants du Temple de Dominique Sabourdin, ou Alexia, une jeune avocate torturée, dans la pièce sur le pont de nos désirs, de Vincent Doron, et en février 2013, dans Soleil de Guerre une création de Jean-Louis Bachelet, où elle aura le rôle d’Angelika à la Comédie St Michel à Paris. Régulièrement, depuis fin 2015,  elle joue à la Comédie Tour Eiffel, dans deux spectacles : la comédie « 5min de plaisir et 30 ans d’emmerdes, » et dans le spectacle jeune public : « mademoiselle soleil et monsieur Lune.

La musique reste également une corde à son arc, puisqu’elle participe à différents spectacles musicaux, comme dans le conte musical Julian et Lola ou l’automate amoureux où elle interprète le première rôle féminin, Lola. Dans le spectacle « Marie Flirte avec Brassens », sur la scène du Petit Gymnase à Paris, elle est seule en scène , chante accompagnée d’une violoncelliste et récite les textes de Georges Brassens. Depuis plusieurs années, elle collabore dans plusieurs spectacles musicaux du chanteur Daniel Facerias, dont le dernier Faustine, où elle a le rôle titre, dans une mise en scène de Michael Lonsdale au côté de la comédienne Françoise Thuriés.

Au cinéma, elle obtient le rôle titre de Jeanne d’Arc en novembre 2010 dans un documentaire-fiction pour une chaîne américaine EWTN, (sortie du documentaire au printemps 2013) et joue dans des séries à la télévision , elle apparaît dans Profilage (TF1), le Baron noir ( série Canal plus) ,dans une histoire une urgence ( TF1) , ou dans petits secrets entre voisin (TF1). Elle joue également dans divers courts, moyen métrages , clips, dont celui du chanteur « K », de l’émission « the Voice », pour son nouveau titre : Keep my heart and my soul.  Elle collabore avec Albert Jaonison, pour son court métrage « Naméo ou le messager » dans le rôle de  Nato, qui est projeté en 2015 au short film corner à Cannes.

Marie Lussignol est également metteur en scène , notamment  pour La boutique de l’Orfévre de Karol Wojtyla produit par Rejoyce Live, jouée à l’Auguste Théâtre à Paris en janvier 2018. Elle réalise aussi du coaching d’acteurs pour la compagnie Revelateur,        et elle est professeur d’Art dramatique aux Ateliers Théâtre Thierry Hamon depuis septembre 2016.