"Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine".LOUIS JOUVET

Présentation et parcours

RDV AUSSI SUR LA PAGE FACEBOOK

Originaire de Compiègne, c’est d’abord avec des chaussons de danse classique que Marie fait ses premiers pas sur scène à l’âge de 4 ans. Elle suit des cours pendant dix ans de 1990 à 2000. En parallèle, elle enfile des patins à glace pendant 5 ans et obtient un patin d’acier à l’âge de 12 ans. Déjà jeune, un parcours assez éclectique la définit et elle est prise très tôt par une fougue enthousiaste pour le spectacle.  Une vocation en devenir se dessine…Elle poursuit sa formation artistique et étudie pendant 12 ans le piano et le chant choral au Conservatoire Municipal de Compiègne. Elle y obtient à deux reprises une deuxième médaille au concours international de piano Maryse Cheilan, le 25 avril 1998 et le 23 octobre 1999. Elle chante aussi avec la chorale du conservatoire avec laquelle elle participe entre autres, au concert de la Vierge de Massenet en Compagnie de la célèbre cantatrice française Françoise Pollet au Théâtre impérial de Compiègne dans le chœur des anges. La musique a été révélatrice d’une réelle sensibilité artistique.

C‘est à Paris, pendant ses études en Master de médiation culturelle à la Sorbonne Nouvelle qu’elle découvre le cinéma et le théâtre. Elle réalise un mémoire sur la Fabrique du succès à Hollywood et elle découvre les planches au sein d’une troupe d’étudiants interlud où elle joue dans deux spectacles : le roi se meurt de Ionesco et La dispute de Marivaux. Elle s’engage également auprès de jeunes étudiants dans le projet de  l’annonce faîtes à Marie de Paul Claudel où elle obtient le premier rôle de Violaine pour une tournée durant l’été 2009. Elle entre ensuite dans un conservatoire parisien et poursuit en parallèle des expériences professionnelles au Théâtre du Nord-Ouest où elle joue entre autres dans la grand’ route de Strindberg et la poudre aux yeux de Labiche. Elle participe au Mois Molière à Versailles en 2010, dans les amants magnifiques de Molière et joue également dans diverses créations contemporaines de jeunes auteurs, où elle a  incarné entre autres Madame Royale, fille de Louis XVI, dans les enfants du Temple de Dominique Sabourdin, ou Alexia, une jeune avocate torturée, dans la pièce sur le pont de nos désirs, de Vincent Doron, et en février 2013, dans Soleil de Guerre une création de Jean-Louis Bachelet, où elle aura le rôle d’Angelika à la Comédie St Michel à Paris. Régulièrement, depuis fin 2015,  elle joue à la Comédie Tour Eiffel, dans deux spectacles : la comédie « 5min de plaisir et 30 ans d’emmerdes, » et dans le spectacle jeune public : « mademoiselle soleil et monsieur Lune.

La musique reste également une corde à son arc, puisqu’elle participe à différents spectacles musicaux, comme dans le conte musical Julian et Lola ou l’automate amoureux où elle interprète le première rôle féminin, Lola. Dans le spectacle « Marie Flirte avec Brassens », sur la scène du Petit Gymnase à Paris, elle est seule en scène , chante accompagnée d’une violoncelliste et récite les textes de Georges Brassens. Depuis plusieurs années, elle collabore dans plusieurs spectacles musicaux du chanteur Daniel Facerias, dont le dernier Faustine, où elle a le rôle titre, dans une mise en scène de Michael Lonsdale au côté de la comédienne Françoise Thuriés.

Au cinéma, elle obtient le rôle titre de Jeanne d’Arc en novembre 2010 dans un documentaire-fiction pour une chaîne américaine EWTN, (sortie du documentaire au printemps 2013) et joue dans des séries à la télévision , elle apparaît dans Profilage (TF1), le Baron noir ( série Canal plus) ,dans une histoire une urgence ( TF1) , ou dans petits secrets entre voisin (TF1). Elle joue également dans divers courts, moyen métrages , clips, dont celui du chanteur « K », de l’émission « the Voice », pour son nouveau titre : Keep my heart and my soul.  Elle collabore avec Albert Jaonison, pour son court métrage « Naméo ou le messager » dans le rôle de  Nato, qui est projeté en 2015 au short film corner à Cannes.

Marie Lussignol est également metteur en scène , notamment  pour La boutique de l’Orfévre de Karol Wojtyla produit par Rejoyce Live, jouée à l’Auguste Théâtre à Paris en janvier 2018. Elle réalise aussi du coaching d’acteurs pour la compagnie Revelateur,        et elle est professeur d’Art dramatique aux Ateliers Théâtre Thierry Hamon depuis septembre 2016.

2 Réponses

  1. Anthony

    L’histoire ne fait que commencer, le meilleur reste à venir…

    avril 5, 2010 à 10:31

  2. Tom de Savois

    Marie, par l’exercice de ton art, Fait sourire sur la terre, sur l’humanité le reflet de la beauté et de la lumière divine. Sois celle qui dévoile la profondeur et élève nos cœurs et notre esprit vers des émotions et réflexions nouvelles. Enfin, soit toi même. Libre de tes choix et habité de cette passion qu’on te connait lorsque tu est sur scène. Bonne route à toi car comme le fait si justement remarquer Anthony, le meilleur reste à venir.

    avril 7, 2010 à 12:00

Répondre à Anthony Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s