"Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine".LOUIS JOUVET

Nouvelles actualités avant Noël

-Théâtre- 

Retrouvez Marie dans le Dernier Spartacus le 15 décembre à 19h30 à la cité internationale des arts pour un showcase exeptionnel.  

La Justice des Immortels est une trilogie en 3 volets, où la thématique générale concerne l’amour impossible

Ce spectacle, second volet d’une trilogie écrite par le dramaturge Amin ELSALEH, est accompagné par la musique du compositeur Dia Succari, interprétée au piano par Michèle Edmond-Mariette. Proposé dans une version réduite le 15 décembre 2018 à la Cité Internationale des Arts, il devrait être monté avec une distribution plus large (six comédiennes-chorale de femmes) lors d’une représentation ultérieure dans une salle de théâtre/concert parisienne.

Le Dernier Spartacus
Théâtre contemporain lyrique 
Mise en scène Monica Tracke 
Avec Marie lussignol et Monica Tracke
Musique Dia Succari – Au Piano Michèle Edmont-Mariette

———————-
Entrée libre – Salle : Auditorium
Cité Internationale des Arts
18, Rue de l’Hôtel de ville, 75004 Paris 
Métro : Pont Marie 
———————-
L’HISTOIRE
Choisi comme exemplaire parfait pour engendrer une nouvelle civilisation sur des terres que des guerres successives ont réduites en ruines, l’Homme est confrontée à un peuple entier de femmes qui fouillent dans les ruines pendant qu’il se cultive afin de savoir comment reconstituer la civilisation prospère qui fut jadis. Mais plus il lira, plus il comprendra et plus il côtoiera les femmes, plus sa décision se précisera : l’Homme ne remplira pas sa mission. 
———————-
Durée estimée : 1h10.
Personnages :
Hélène, la gardienne, la petite fille (avec des nattes) – comédienne chanteuse
Deborah, l’éducatrice, la journaliste – comédienne chanteuse
L’Homme (Spartacus) – comédien (et danseur)
La pianiste


-Télévision- 

Retrouvez Marie dans un documentaire sur « Daniel Facérias serviteur de la beauté » réalisé par Véronique Bréchot diffusé actuellement sur KTO et en replay ici : 

Daniel Facérias débute sa carrière dans les années 80 aux côtés de Jean Jacques Goldman ou bien Michel Jonasz. En 1986, il décide de commencer un nouveau chemin artistique avec l´album « Thérèse ». Ses sources d´inspiration proviennent des textes et des grandes figures chrétiennes de l´Histoire. Trente ans après, il a su bâtir un univers singulier. Portrait d´un homme, engagé  »                                                 COPRODUCTION KTO/GRAND ANGLE PRODUCTION 2018 – Réalisé par Véronique Bréchot »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s